Pour voir la météo, autorisez la géolocalisation.

What is Up ?

Est-ce votre première fois sur What.IsUp ? Désirez-vous découvrir ce site ? Laissez-nous vous exposer notre idée de l'actualité

Les critiques d'Hugues Dayez avec "Wind River", la révélation d'un auteur

RTBF + 1 autres

RTBF, Les critiques d'Hugues Dayez avec Wind River, la révélation d'un auteur Coïncidence des sorties: deux films auréolés d'un Prix de la mise en scène à Cannes déboulent sur nos écrans cette semaine: "Les proies" de Sofia Coppola, primé dans la compétition officielle, et "Wind River" de Taylor Sheridan, primé dans la section "Un certain regard". Wind River "Wind River", c'est le nom d'une gigantesque réserve indienne au cœur du Wyoming. Le cadavre d'une jeune Indienne est découvert dans la neige par Cory, un pisteur en train de chasser le puma. Il signale sa découverte à la police locale, en pénible situation de sous-effectif, et bientôt Jane, une agent du FBI, est dépêchée sur place. Ne connaissant pas le terrain, Jane demande à Cory de lui servir de guide... Le duo s'enfonce alors dans la réserve pour tenter d'élucider le crime. L'intrigue policière, dans "Wind River" , est presque un prétexte pour le réalisateur Taylor Sheridan pour montrer ce qui l'intéresse: les conditions de vie déplorables des Indiens, parqués comme des misérables dans un territoire hostile, et ce dans l'indifférence générale. S'étant fait connaître comme scénariste ( "Sicario", "Hell or high water"), Sheridan passe ici avec brio à la réalisation: ses personnages sont tous intéressants, sa direction d'acteur est impeccable - Jeremy Renner trouve avec Cory un de ses meilleurs rôles - et son utilisation des grands espaces enneigés du Wyoming très inspirée. Sheridan avait…