Pour voir la météo, autorisez la géolocalisation.

What is Up ?

Est-ce votre première fois sur What.IsUp ? Désirez-vous découvrir ce site ? Laissez-nous vous exposer notre idée de l'actualité

Le fiasco judiciaire d'une enquête sur des violences sexuelles dans une maison de retraite

FranceTV info

FranceTV info, Le fiasco judiciaire d'une enquête sur des violences sexuelles dans une maison de retraite "Merci la justice ! Merci l’Etat ! Vous n'en avez rien à faire que notre grand-mère ait été violée ! Tout le monde s’en fout !" L’affaire A., du nom de la résidente Paulette A., victime présumée d’une agression sexuelle par un autre résident dans une maison de retraite du Gard en 2010, s’est terminée, mardi 24 octobre, dans le brouhaha et les sanglots. Après une vingtaine de minutes à débattre de la forme, le président du tribunal de grande instance de Nîmes a prononcé la prescription de l’affaire et la mise hors de cause de la seule prévenue, la directrice de la maison de retraite, poursuivie pour "non dénonciation de mauvais traitements à une personne vulnérable". "C’est ça la justice ? Corruption au parquet de Nîmes !", s’est écrié le petit-fils de Paulette, debout au fond de la salle.  "Si même l'Etat ne met pas la priorité sur des cas aussi graves, c’est un vrai déni de justice", s'est indigné Sabrina Hachouf, l'avocate des plaignants. Lors du dépôt de plainte de la famille de Paulette A., en 2012, la prescription pour ce genre de délit était de trois ans. Mais après avoir ouvert une enquête préliminaire et procédé à des auditions en 2013, le parquet n'a pas donné suite jusqu'en 2017, ce qui a entraîné la prescription de l'affaire. Il aura fallu l'envoi d'une lettre recommandée au parquet fin 2016 p…

Découvrez notre nouvelle idée

Vente filante

Un unique endroit pour toutes les promotions et ventes flash: Ventefilante.fr.

Un jeune homme entre la vie et la mort après son interpellation à Paris

FranceTV info

FranceTV info, Un jeune homme entre la vie et la mort après son interpellation à Paris Un jeune homme interpellé à la gare du nord à Paris dans la soirée du jeudi 9 novembre se trouve entre la vie et la mort à l'hôpital Lariboisière. "Son pronostic vital est très engagé", indique à franceinfo le parquet de Paris, samedi 18 novembre, confirmant une information du Point. Une enquête a été confiée à l'IGPN (inspection générale de la police nationale), plus connue sous le nom de "police des polices". L'homme est présenté par les autorités comme un "vendeur de crack". Ses papiers indiquent qu'il est né à Dakar au Sénégal, mais "son identité n'est pas enc…

"J’ai perdu l’audition, mon boulot, on a tout perdu" : deux ans après l’assaut du Raid à Saint-Denis, des sinistrés aujourd'hui dans l'oubli

FranceTV info

FranceTV info, J’ai perdu l’audition, mon boulot, on a tout perdu : deux ans après l’assaut du Raid à Saint-Denis, des sinistrés aujourd'hui dans l'oubli Il y a deux ans jour pour jour, le 18 novembre 2015, le Raid donnait l'assaut contre un appartement de Saint-Denis. A l'intérieur : Abdelhamid Abaaoud, coordinateur présumé des attentats du 13-Novembre, sa cousine et un djihadiste belgo-marocain. Ce matin-là, plus de 1 500 munitions sont tirées et l'immeuble est en partie détruit par une ceinture d'explosifs déclenchée par un djihadiste. Sur les 45 ménages qui l'occupaient, moins de la moitié ont été relogés. Les autres sont toujours à l'hôtel et cinq personnes sont désormais à la rue. Vendredi soir, ils ont dressé des tentes pour do…

Sarcelles : un policier tue trois personnes puis se donne la mort

RTL

RTL, Sarcelles : un policier tue trois personnes puis se donne la mort "Un drame familial" d'après une source policière. Samedi 18 novembre, un policier de 31 ans, a tué en début de soirée, trois personnes avec son arme de service et en a blessé trois autres avant de se suicider, a-t-on appris de source policière, confirmant une information du Parisien. Les faits se sont déroulés à Sarcelles dans le Val-d'Oise. D'après les premiers éléments de l'enquête, ce fonctionnaire de police en poste à Paris a fait trois victimes, dont son beau-père, et blessé sa belle-mère, sa compagne et la sœur de cette dernière dans ce qui s'apparente à un "drame familial". Ensuit…

Un Français criant "Allah Akhbar" blessé par la police espagnole

Europe1

Europe1, Un Français criant Allah Akhbar blessé par la police espagnole La police espagnole a ouvert le feu sur un Français, apparemment déséquilibré, qui criait "Allah Akbar" à un péage près de la frontière française, le blessant à la hanche, a-t-on appris samedi auprès des forces de l'ordre. Une attitude "étrange". Samedi peu après minuit, l'homme se trouvait dans un véhicule immatriculé en France avec une femme au péage de la ville frontalière de La Jonquera, quand son attitude "étrange" a alerté une patrouille de la Guardia Civil, qui a demandé des renforts aux Mossos d'Esquadra, selon un porte-parole de cette force de police catalane. Les policiers ont cru qu…

Oise : un octogénaire tue son fils et se suicide

Europe1

Europe1, Oise : un octogénaire tue son fils et se suicide C'est une dispute qui a mal tourné. Alerté par un voisin qui a constaté que les volets étaient restés ouverts durant la nuit du mardi 14 novembre, les sapeurs-pompiers se rendent au domicile de Claude Leroy et y font une macabre découverte. Cet homme de 88 ans vit sur les hauteurs de Liancourt, entre Creil et Clermont, dans l'Oise précise le Courrier Picard. En forçant la porte du numéro un de la rue Etienne-Dolet, les sapeurs-pompiers découvrent deux corps sans vie, celui de l'octogénaire mais également celui de son fils de 51 ans, Nicolas, ainsi qu'un mot. Père de trois enfants. Dans ces que…

Maëlys: 12 semaines depuis sa disparition, l'enquête piétine et la défense de Nordahl L. contre-attaque

France Soir

Les jours se suivent et l'enquête ne parvient toujours pas à formellement savoir ce qui est arrivé à la petite Maëlys de Araujo. Ce samedi 18 et dimanche 19 marquent la douzième semaine depuis la disparition de l'enfant sur le parking de la salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin, en marge d'une fête de mariage. Si l'instruction s'avère particulièrement prudente et verrouille l'information –le tout sous fond de plainte contre les gendarmes soupçonnés d'avoir laissé fuiter des informations– l'enquête semble pour l'instant impuissante à faire la lumière sur les faits. Les très nombreuses fouill…

Au Vatican, l'Association médicale mondiale divisée sur l'euthanasie

France Soir

"Nous n'avons pas recours à l'acte d'euthanasie très souvent", décrit Carin Littooij, médecin de famille néerlandaise, assise sur un banc généralement dévolu aux évêques au cœur du Vatican. Un ange passe dans la salle où se sont glissés des religieux parmi une centaine de membres de l'Association médicale mondiale (AMM), venus ferrailler jeudi et vendredi sur l'euthanasie, dans le cadre improbable d'une salle du synode. "La souffrance insupportable décrite par un patient est mesurée sur une longue période de temps, par plusieurs médecins de l'hôpital, c'est comme un chemin qu'on parcourt lon…

Une dizaine de personnes sauvées "in extremis" dans un incendie spectaculaire à Aubervilliers

Europe1

Europe1, Une dizaine de personnes sauvées in extremis dans un incendie spectaculaire à Aubervilliers Une dizaine de personnes ont été sauvées "in extremis" des flammes samedi à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, lorsqu'un incendie s'est déclaré dans la tour d'une cité HLM emblématique de la ville sur le plan architectural, a-t-on appris auprès des pompiers. "Comme une boule de feu". L'incendie, parti du 8ème étage de la cité République et dont les origines ne sont pour l'heure pas déterminées, s'est rapidement propagé aux deux étages supérieurs. Trois personnes, dont une femme enceinte qui a été conduite à l'hôpital, ont été légèrement intoxiquées par les fumées, selon les pompiers. Une dem…

Compiègne : pompiers et policiers caillassés lors d'une intervention

Europe1

Europe1, Compiègne : pompiers et policiers caillassés lors d'une intervention Des pompiers, venus éteindre un incendie dans une concession automobile, et des policiers qui les accompagnaient, ont été la cible de jets de pierres et de canettes vendredi soir à Compiègne, dans l'Oise, a-t-on appris samedi de sources concordantes qui précisent qu'il n'y a pas eu de blessés. Peu après 21 heures, au Clos-des-Roses, un quartier sensible de Compiègne, "d'importants moyens ont été déployés suite à un feu qui concernait 15 véhicules, dans l'enceinte du garage Peugeot" situé à proximité de la caserne de pompiers de Compiègne, a indiqué le président du Service départemental d'incen…

Affaire Grégory : Marcel Jacob a un "alibi vérifié par les gendarmes", selon son avocat

FranceTV info

Stéphane Giuranna, avocat de Marcel Jacob, grand oncle de Grégory Villemin mis en cause avec son épouse dans l'assassinat de l'enfant de 4 ans le 16 octobre 1984, a assuré vendredi 17 novembre, sur franceinfo, que son client a un "alibi" qui "a été vérifié par les gendarmes" Cet alibi, qui a toujours été, est que monsieur et madame Jacob travaillaient le 16 octobre 1984 de 13 heures à 21 heures, soit à l'heure de la disparition de Gregory Villemin et a fortiori de son décès Me Stéphane Giurannaà franceinfo Près de 33 ans après l'assassinat de Grégory Villemin, Jacqueline Jacob, sa grande…

Prières de rue : "On ne pratique pas sa religion dans les caniveaux"

FranceTV info

Le préfet des Hauts-de-Seine a interdit toute nouvelle prière de rue à Clichy-la Garenne, après des tensions entre la communauté musulmane et des élus locaux. Le maire Les Républicains de la ville de banlieue parisienne, Rémi Muzeau, avait organisé vendredi 10 novembre, avec d'autres élus de la droite francilienne, une manifestation pour s'opposer à une prière de rue. Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, s'est ému de la situation, vendredi 17 novembre sur franceinfo. "Je suis contre les prières de rue parce que c'est indigne. On ne pratique pas …

Lot-et-Garonne: quatre corps au total retrouvés dans la maison incendiée

BFMTV

BFMTV, Lot-et-Garonne: quatre corps au total retrouvés dans la maison incendiée Quatre corps au total ont été retrouvés dans une maison du Lot-et-Garonne ravagée vendredi avant l'aube par un incendie et où vivait un couple et ses deux enfants, rapporte l'AFP ce samedi d'après des informations du parquet d'Agen. "Deux corps ont été retrouvés dans les décombres au cours de l'après-midi : l'un semble correspondre à un adulte, l'autre à un enfant", a précisé le parquet dans un communiqué. "Au cours de la soirée, un troisième, puis un quatrième corps étaient découverts sur les lieux. Il apparaissait ainsi que les corps de deux adultes et de deux enfants avaient pu être ex…

Nouvelle-Aquitaine : un retraité mis en examen après avoir abattu un cambrioleur

Europe1

Europe1, Nouvelle-Aquitaine : un retraité mis en examen après avoir abattu un cambrioleur Un sexagénaire a été placé vendredi en détention provisoire pour "meurtre et tentative de meurtre" après avoir abattu l’un des deux hommes qui s’étaient introduits chez lui. La scène, rapportée par La Nouvelle République, s’est déroulée dans la nuit de mardi à mercredi à Vançais, dans les Deux-Sèvres. Le retraité, gardant à portée de main une carabine chargée, a été averti d’une intrusion dans sa propriété par l’alarme de sa grange. Il a ensuite tiré sur les deux cambrioleurs présumés qui prenaient la fuite, tuant le plus âgé (32 ans). La légitime défense rejetée. Cet ancien employé de la SNCF…

USA: après l'incarcération d'un rappeur, Jay-Z appelle à réformer la justice

France Soir

La star du hip-hop Jay-Z a appelé vendredi à réformer le système américain de liberté conditionnelle, prenant la défense du rappeur américain Meek Mill et dénonçant une logique injuste qui vise, selon lui, particulièrement les Noirs. "Ce qui arrive à Meek Mill montre comment notre système judiciaire piège et harcèle des centaines de milliers de Noirs chaque année", écrit Jay-Z, 47 ans, dans une tribune publiée par le New York Times. "Au lieu d'une deuxième chance, le délai d'épreuve se transforme en terrain miné, où un mauvais pas entraîne des conséquences plus lourdes que le délit", dénonc…

Assaut de Saint-Denis : la colère des voisins

FranceTV info

FranceTV info, Assaut de Saint-Denis : la colère des voisins Ils ont décidé de camper au pied de leur ancien immeuble à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), là où, en novembre 2015, les policiers du raid ont mené l'assaut contre les derniers membres du commando des attentats de Paris. Comme quatre autres anciens habitants du bâtiment, l'État n'a proposé aucune solution de relogement à Nordine Touil. Le 18 novembre 2015, Abdelhamid Abaaoud, identifié comme l'organisateur des attentats de Paris, est retranché avec des complices. Cette nuit-là, près de 1 500 munitions sont tirées, l'immeuble est en partie détruit. La moitié relogée, l'autre à l'hôtel La moitié…

Assaut de Saint-Denis : "Il faut, au plus haut niveau de l'Etat, plus de considération" pour les sinistrés

FranceTV info

FranceTV info, Assaut de Saint-Denis : Il faut, au plus haut niveau de l'Etat, plus de considération pour les sinistrés Des habitants de l'immeuble de Saint-Denis où a été donné l'assaut du Raid, il y a deux ans, pour déloger des terroristes liés aux attentats du 13-Novembre, se rassemblent samedi 18 novembre pour demander à être relogés durablement. "On est quand même deux ans après, il y a des gens qui dorment dans des voitures, qui sont encore à l'hôtel, qui ne sont pas encore régularisés", a commenté sur franceinfo Stéphane Peu, député PCF de Seine-Saint-Denis, qui vient d'écrire une lettre au Premier ministre. Après l'assaut, l'immeuble était devenu inhabitable. Sur 47 familles (soit 86 pers…

Un homme armé d'un couteau et criant "Allah Akbar" devant la Grande Mosquée de Paris interpellé par la police

France Soir

Un homme brandissant un couteau et criant "Allah Akbar" a été arrêté ce samedi 18 au matin par la police alors qu'il se trouvait devant la Grande Mosquée du 5e arrondissement de la capitale. Selon Le Parisien (source) qui dévoile l'information, il était environ 8h20 lorsque le gardien de mosquée appelle la police. Il alerte sur la présence d'un individu armé, criant et menaçant, et porteur d'une malette se trouvait devant le lieu de culte. Les forces de l'ordre sont arrivées dans la foulée, mais l'homme a accueilli les policiers en imitant dans un premier temps des tirs d'armes à feu et récit…