Pour voir la météo, autorisez la géolocalisation.

What is Up ?

Est-ce votre première fois sur What.IsUp ? Désirez-vous découvrir ce site ? Laissez-nous vous exposer notre idée de l'actualité

Macron recevra Hariri et sa famille samedi midi

Challenges + 21 autres

PARIS/BEYROUTH (Reuters) - Emmanuel Macron recevra le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri et sa famille samedi à la mi-journée, a annoncé vendredi la présidence de la République française. Saad Hariri quittera Ryad vendredi pour la France, a déclaré à Reuters Okab Saqr, un parlementaire de son parti, ajoutant qu'il ferait ensuite "une petite tournée arabe" avant de retourner à Beyrouth. Le ministre libanais des Affaires étrangères a quant à lui déclaré à Moscou que Saad Hariri serait de retour à Beyrouth vendredi prochain, selon l'agence russe RIA. Emmanuel Macron et Saad Hariri auront un entretien à 12h20 (11h20 GMT). La famille de Saad Hariri arrivera ensuite à l'Elysée et tous déjeuneront ensemble, a précisé l'Elysée. Aucune déclaration d'Emmanuel Macron n'est prévue. L'annonce surprise de la démission de Saad Hariri le 4 novembre à Ryad a plongé le Liban dans une période d'incertitude et suscité un regain de tensions dans la région, Beyrouth accusant l'Arabie saoudite de le retenir contre son gré. Saad Hariri a expliqué vendredi sa présence en Arabie saoudite par des discussions sur la situation au Liban et les relations du pays avec ses voisins arabes. Dans un message sur Twitter, il a balayé comme étant "juste des rumeurs" les spéculations sur les raisons de sa présence dans le royaume et de son départ. Pour tenter de dénouer une crise menaçant…

Découvrez notre nouvelle idée

Vente filante

Un unique endroit pour toutes les promotions et ventes flash: Ventefilante.fr.

Après Rawa, le "califat" ne régentera plus la vie des Irakiens

Challenges + 10 autres

"Etat islamique - Province de l'Euphrate": sous une couche de sable, les panneaux du groupe Etat islamique (EI) racontent une administration disparue. C'est dans la localité de Rawa, que le "califat", ses "provinces" et ses "ministères" ont rendu leur dernier souffle en Irak. Cette bourgade enserrée dans l'une des boucles du fleuve Euphrate, au beau milieu du désert, était la dernière localité contrôlée par les jihadistes en Irak. Elle a été reprise vendredi par les forces irakiennes qui ont trouvé des habitants aux vies bouleversées par le "règne" brutal de l'EI. Hamza Mahmoud, 13 ans, a…

Le parti au pouvoir au Zimbabwe prépare l'éviction de Mugabe

Challenges + 11 autres

JOHANNESBURG (Reuters) - Le parti au pouvoir au Zimbabwe, la Zanu-PF, prépare la mise à l'écart du président Robert Mugabe et engagera une procédure de destitution s'il refuse de démissionner, a déclaré vendredi un haut responsable du parti. La direction de la Zanu-PF (Union nationale africaine du Zimbabwe - Front patriotique) se réunit ce vendredi pour mettre au point une motion qui prévoit l'éviction du chef de l'Etat au cours du week-end et le déclenchement d'une procédure de destitution s'il refuse de démissionner, a-t-il précisé. "On ne reviendra pas en arrière", a dit cette source. …

Castaner élu délégué général de La République en marche

Challenges + 8 autres

LYON (Reuters) - Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, Christophe Castaner, a été élu samedi délégué général de La République en marche, lors du premier conseil national du parti présidentiel, à Lyon (Rhône), a annoncé LREM dans un communiqué. Ce vote était une formalité, Christophe Castaner, 51 ans, venu du Parti socialiste, étant le seul candidat, avec le soutien du chef de l'Etat, Emmanuel Macron. Selon le communiqué de LREM, ce proche de la première heure du président de la République a été élu pour trois ans à l'unanimité des présents moins deux abstentions. Le "Parl…

PS: procédure d'exclusion contre Gérard Filoche après un tweet antisémite

Challenges + 5 autres

Le Parti socialiste a annoncé samedi qu'il avait décidé d'engager une procédure d'exclusion à l'encontre de Gérard Filoche à la suite d'un tweet "à caractère antisémite" visant Emmanuel Macron, posté puis rapidement effacé vendredi soir. "Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté ce tweet, insupportable, inexcusable et inacceptable. Il porte atteinte aux valeurs mêmes du socialisme, ainsi qu'à l'engagement de chaque jour et à l'action de terrain de ses militants contre le racisme et l'antisémitisme. Il constitue à ce titre un motif d'exclusion", a indiqué le PS dans un commu…

Un dirigeant de l'opposition vénézuélienne s'exile en Espagne

Challenges + 7 autres

CARACAS/BOGOTA (Reuters) - Antonio Ledezma, l'un des chefs de file de l'opposition vénézuélienne qui vivait en résidence surveillée depuis son arrestation pour complot en février 2015, a fui vendredi en Colombie avant de gagner l'Espagne par avion. "Je me sens libre aujourd'hui en Espagne. Ne laissons pas le Venezuela mourir dans nos bras", a-t-il déclaré à son arrivée à l'aéroport madrilène de Barajas. L'opposant avait annoncé vendredi avoir passé la frontière après avoir traversé le pays et franchi clandestinement 29 contrôles routiers de la police et de l'armée. Ancien maire de Caracas…

L'Iran critique Paris, dit que son programme balistique est non négociable

Challenges + 4 autres

Pour la seconde fois en 24 heures, l'Iran a dénoncé la position de la France qui demande une révision de la politique régionale et du programme balistique de l'Iran, malgré le rapprochement entre les deux pays depuis l'accord nucléaire en 2015. Tout en réaffirmant sa volonté de "dialoguer" avec l'Iran, le président français Emmanuel Macron avait exprimé vendredi le "souhait que l'Iran ait une stratégie régionale moins agressive" et s'était inquiété de "sa politique balistique qui apparaît non maîtrisée". "Sur les questions de défense et du programme balistique, nous ne demandons la permis…

Trump suspend l'autorisation d'importation des trophées de chasse

Challenges + 4 autres

par David Shepardson et Eric Beech WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi qu'il suspendait la décision prise par son administration d'autoriser l'importation de trophées d'éléphants, prenant ainsi acte du flot de critiques dont cette mesure a fait l'objet, notamment sur les réseaux sociaux. Ce revirement intervient quelques heures après que l'administration Trump a publié une réglementation permettant à des chasseurs ayant tué des éléphants au Zimbabwe de revenir avec leurs trophées de chasse aux Etats-Unis, des importations qui avaient été interdites …

Montpellier, vainqueur de Toulouse, reprend la tête du Top 14

Challenges + 3 autres

Montpellier a repris la tête du Top 14 en obtenant une victoire bonifiée (32-22) face à Toulouse, samedi à l'Altrad Stadium lors de la 10e journée de championnat. L'équipe de Vern Cotter, qui avait abandonné la place de leader le 7 octobre après sa défaite à Paris (31-20), compte désormais quatre points d'avance sur Lyon, battu dans l'après-midi à Clermont. Depuis sa rentrée manquée en Coupe d'Europe, avec deux défaites en deux journées, le MHR a enchaîné trois victoires consécutives. Toulouse, qui concède sa troisième défaite à l'extérieur, préserve provisoirement la 4e place en attenda…

Masters: Dimitrov domine Sock et rejoint Goffin en finale

Challenges + 3 autres

Le Bulgare Grigor Dimitrov, N.6 mondial, a poursuivi son sans faute au Masters de Londres samedi en s'imposant en demi-finale face à l'Américain Jack Sock (9e), en trois sets, 4-6, 6-0, 6-3. Invaincu depuis le début du tournoi, Grigor Dimitrov retrouvera dimanche en finale le Belge David Goffin, tombeur dans l'après-midi du Suisse Roger Federer, immense favori depuis le forfait de Rafael Nadal. "Jack est un joueur incroyable, son coup-droit m'a donné tellement de soucis, je ne vais pas vous mentir", a déclaré le Bulgare après sa victoire. "Je n'ai peut-être pas joué mon meilleur tennis, m…

Le capo Riina est mort mais pas Cosa Nostra

Challenges + 6 autres

ROME (Reuters) - La mort de "Toto" Riina ne signifie pas la fin de Cosa Nostra mais il est douteux qu'un autre capo concentre un jour autant de pouvoirs qu'il en avait à la tête de l'organisation mafieuse. L'ancien parrain redouté de la mafia sicilienne est décédé vendredi de causes naturelles en prison, au lendemain de son 87e anniversaire. "La mort de Riina ne signifie pas la fin de Cosa Nostra", estime le premier magistrat de la capitale de la Sicile, Palerme. Pour Francesco Lo Voi, "ce qu'il faut voir maintenant c'est si les hommes de Cosa Nostra vont lui chercher un successeur direct…

Patinage: Papadakis et Cizeron font encore grimper le curseur au GP de Grenoble

Challenges + 3 autres

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron continuent de monter en puissance, à trois mois des JO-2018 (9-25 février) : ils ont encore amélioré leur record personnel en danse courte (81,40 points), vendredi à Grenoble, cinquième et avant-dernière étape du Grand Prix de patinage artistique. Engagés dans un duel à distance avec leurs rivaux N.1 pour l'or olympique et partenaires d'entraînement à Montréal, les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir, les danseurs français marquent des points sortie après sortie. Leur programme court patiné sur deux titres d'Ed Sheeran, "Shape of you" et "Thinking …

Les économistes confiants dans la croissance de la zone euro

Challenges + 4 autres

par Mumal Rathore et Shrutee Sarkar BANGALORE (Reuters) - La zone euro va enregistrer cette année sa meilleure performance économique depuis une décennie et sa croissance restera robuste en 2018, estiment des économistes interrogés par Reuters, ajoutant que leurs prévisions pourraient ne pas s'avérer suffisamment optimistes. L'inflation, qui a atteint 1,4% en rythme annuel en octobre, devrait rester en deçà de l'objectif de la Banque centrale européenne (BCE) d'une hausse des prix légèrement inférieure à 2%, au moins jusqu'au second semestre 2019, selon cette enquête menée auprès de plus de…

Catalogne: nouvelle audience le 4 décembre à Bruxelles pour Puigdemont

Challenges + 4 autres

Le dirigeant séparatiste catalan Carles Puigdemont devra comparaître une nouvelle fois à Bruxelles le 4 décembre devant un juge chargé d'examiner le mandat d'arrêt émis par l'Espagne à son encontre pour avoir organisé le référendum d'indépendance de la Catalogne. Pour leur première comparution vendredi devant la justice belge, M. Puigdemont et quatre autres anciens membres de l'exécutif régional catalan en exil avaient réussi en début d'après-midi à rentrer dans le Palais de justice de Bruxelles en évitant la horde de photographes et de caméras qui les attendaient à l'entrée. Lors d'une a…

Les Bourses européennes se cherchent un équilibre après une semaine agitée

Challenges + 4 autres

par Blandine Henault PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent sans grand changement vendredi à mi-séance, ne parvenant pas pour l'heure à confirmer leur rebond de la veille en raison notamment de la remontée de l'euro. À Paris, le CAC 40 avance de 0,05% à 5.339,01 points vers 11h30 GMT, après avoir rebondi de 0,66% la veille, et il s'achemine vers un deuxième repli hebdomadaire consécutif. À Francfort, le Dax grappille 0,05% et à Londres, le FTSE gagne 0,08%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 perd 0,21%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,03% et le Stoxx 600 baiss…

Laporte: "Même en cas de catastrophe ce soir, je n'évincerai personne" du XV de France

Challenges + 3 autres

Le président de la Fédération française de rugby (FFR), Bernard Laporte, a déclaré samedi qu'il "n'évincerait" pas l'encadrement du XV de France même en cas de lourde défaite dans la soirée face à l'Afrique du Sud, mais qu'il pourrait y injecter "du sang frais". "Même en cas de catastrophe ce soir (samedi), je n'évincerai personne. Par contre il faudra discuter. Du sang frais dans le staff, pourquoi pas, mais je n'envisage rien encore", a déclaré Laporte à Sud Radio. Le XV de France reste sur cinq défaites de suite avant d'affronter les Springboks au Stade de France (21h00), dont deux con…

Gouvernement allemand: Faute d'accord, les pourparlers se prolongent

Challenges + 3 autres

Les laborieux pourparlers entre conservateurs, libéraux et Verts allemands pour tenter de former un gouvernement en Allemagne ont été ajournés dans la nuit de jeudi à vendredi faute d'accord et reprendront à la mi-journée, ont annoncé des participants. Angela Merkel, qui avait pourtant fixé le 16 novembre comme date-butoir pour ces négociations, a accepté de jouer les prolongations. Elle retrouvera les négociateurs vendredi à partir de 12H00 locales (11H00 GMT) pour une tentative ultime de mettre sur pied une coalition. A la sortie des discussions marathon interrompues après 04h00 du mat…